Contrôle Pacemaker et défibrillateur interne Bruxelles

Le pacemaker ou stimulateur cardiaque est un appareil constitué d'un générateur d'impulsions relié au muscle cardiaque par une ou deux sondes ou fils conducteurs.

Ses principales indications sont le bloc auriculo-ventriculaire du 3ème degré (complet) ou du 2ème degré de type Mobitz 2 permanent ou paroxystique, responsable d'une bradycardie symptomatique ou non, et les dysfonctions sinusales spontanées (non médicamenteuses) avec bradycardie ou pause symptomatique.

Un contrôle semestriel du pacemaker est indiqué au moyen d'un programmateur, afin de s'assurer du fonctionnement normal de l'appareil et de détecter l'épuisement prématuré ou normal de la pile (end of life ou fin de vie). Le Dr Ngando effectue lui-même le contrôle, quel que soit le modèle du pacemaker et quel que soit le lieu où se passe la consultation de cardiologie (Jette ou Schaerbeek).

Le défibrillateur interne a été implanté pour la première fois en 1978 chez le chien par le docteur Mirowski, cardiologue américain d'origine israélienne. C'est en 1980 que la première implantation humaine a été effectuée chez un patient de l'hôpital John Hopkins de Baltimore (USA).

Il s'agit d'un dispositif inséré dans le corps humain, habituellement dans la région pectorale, qui est capable de délivrer de manière automatique un choc électrique pour arrêter les arythmies ventriculaires malignes responsables d'arrêt cardio-circulatoire. L'appareil est constitué d'un boitier muni d'une pile, des condensateurs pour le stockage de la charge électrique et des circuits électroniques, et des électrodes de défibrillation.

La première indication du défibrillateur interne est la mort subite ressuscité qui résulte souvent d'une fibrillation ventriculaire. Les indications ont été progressivement élargies aux sujets qui présentent des crises de tachycardie ventriculaire soutenue et mal tolérée sur le plan hémodynamique, et les sujets à risque élevé de mort subite ressuscitée.

Le contrôle du défibrillateur interne s'effectue tous les 6 mois comme celui du pacemaker ou systématiquement, après survenue d'un choc électrique.

Contact

Les dernieres Actualités
de votre cabinet de cardiologie
Voir toutes les actualités
c